Pourquoi certaines personnes ont un double menton ?

Docteur Tandetnik

CHIRUGIE ESTHETIQUE

Spécialiste du Menton

Pourquoi certaines personnes ont un double menton ?

Un des complexes qui gêne le plus encore beaucoup de personnes en ce moment est le fait d’avoir des bourrelets, surtout si ceux-ci se situent sur une zone difficile à cacher, sous la mâchoire. Même si l’avancée de la médecine propose à ce jour diverses solutions comme la chirurgie ou la liposuccion, on se demande toujours les causes qui ont conduit à ce double menton. Nous avons enquêté de notre côté pour savoir pourquoi certaines personnes en bénéficient facilement. Lisez l’article avec attention, vous y trouverez sûrement réponse à vos questions et pourquoi pas, anticiper si vous n’en êtes pas encore victime.

Les facteurs primaires associés au double menton

Shayan Izaddoost du Baylor College of Medicine à Houston est un chirurgien plastique qui  a étudié  le sujet de la graisse sous-mentonnière. Il le place en trois sous-catégories. Soit un excès de peau, soit un excès de graisse ou la combinaison des deux. Les spécialistes ont identifié plusieurs facteurs qui peuvent être à son origine. Nous les avons catégorisés en fonction de ce qui touche le plus la majorité des gens.

Entre familles : la génétique

La cause la plus probable du double menton et dont on ne se doute pas le plus souvent est la génétique. Il se peut que des personnes héritent de mauvais gènes et soient prédisposées à accumuler des graisses sous-mentonnières. D’autres peuvent également hériter d’un épiderme très fin, ce qui facilite son apparition. Ce n’est sans doute pas la meilleure des nouvelles, mais l’apparence physique s’inscrit bien dans notre patrimoine génétique. 80 % de notre physique dépend de l’hérédité et nonobstant à cela, l’obésité et le surpoids.

Si vous êtes donc né dans une famille aux antécédents liés au double menton ou au poids, il vaut mieux adopter une habitude de vie et d’alimentation saine pour ne pas en être la cible. Néanmoins, les chercheurs ont noté que cette composante héréditaire tient tout son sens sur des personnes qui ne sont pas en surpoids et qui, pourtant, adoptent cette forme de l’ovale du visage.

Le changement de poids

Pour certains, le gain de poids peut s’avérer être facile. Lors de cette prise, le corps se transforme. Si le quotidien se marie avec un régime alimentaire à base de calories, de graisses malsaines ou encore d’aliments transformés, il va de soi que le métabolisme en subit les conséquences. Les cellules adipeuses vont se disperser sur plusieurs zones, notamment au niveau des fesses, du ventre, des cuisses et du visage, d’où le double menton. Des bourrelets qui vont nuire non seulement à la santé, mais aussi à la beauté corporelle.

Si vous décidez de maigrir, de suivre des régimes et pratiquer des exercices physiques, le ventre et le menton restent des parties difficiles à affiner. La peau du cou, sous l’effet d’un régime ou d’exercice non adéquat, peut perdre en tonicité et devenir flasque. La partie basse du visage a besoin d’être traitée différemment de tout le reste.

Le relâchement cutané dû au vieillissement

À mesure que l’on vieillit, l’enveloppe cutanée produit moins de collagène. Sur la surface, on peut s’apercevoir notamment qu’elle s’amincit et perd de son élasticité naturelle, ce qui provoque inévitablement son relâchement. Arrivé à un certain âge, le corps accumule les effets des habitudes quotidiennes qui participent également à la perte de tonicité des muscles, comme l’exposition au soleil, le tabagisme ou encore la gravité. Malheureusement, la peau sous la mâchoire s’affaisse aussi d’où le double menton.

Le vieillissement cutané est naturel. Le mieux que l’on puisse faire est de réduire sa vitesse pour préserver la santé de notre peau par des techniques et exercices faciles, mais efficaces.

Les facteurs secondaires causant la graisse sous-mentonnière

À part l’âge, le caractère héréditaire et la graisse, d’autres causes peuvent être à l’origine du double menton.

La mauvaise posture

Le plastyma est la masse musculaire du cou au menton. En adoptant une posture non adéquate, le muscle s’affaiblit. L’élasticité est également réduite. La routine de se pencher de manière prolongée fait partie d’une mauvaise position. Par exemple, quand on est devant l’ordinateur en position assise ou quand on lit. À la longue, l’épiderme va se rider et donnera l’impression d’avoir deux mentons.

La structure faciale

La forme du visage peut également être une cause non négligeable du double menton. C’est le cas pour les individus avec un menton fuyant et une mâchoire faible. Le fait est que la peau a besoin d’espace pour s’étirer, ce qui n’est pas le cas ici, où la zone est plus réduite. Du coup, le fait de grossir, ne serait-ce que minime, peut ajouter une couche supplémentaire de menton, car l’épiderme n’est pas ferme pour retenir n’importe quelle quantité de graisse.

La rétention d’eau

Une mauvaise hydratation impacte sur l’organisme. La consommation excessive d’alcool, de boissons à base de sucre favorise le gain en graisse et contribue à une rétention d’eau. Le corps va gonfler, ainsi que le visage d’où le double menton. Si boire de l’eau ne devient pas une habitude, les problèmes ne vont qu’en s’accroissant, notre santé risque d’en pâtir.

Les traitements pour perdre son double menton

Pour le monde de la médecine, le fait d’avoir un double menton n’a pas d’impact majeur sur la santé. Un des risques dénombrés jusqu’à maintenant reste l’apnée du sommeil qui peut causer une suffocation. En vrai, c’est plus le côté esthétique qui dérange et complexe, ajouté au regard réprobateur des gens.

Les techniques non invasives pour atténuer le double menton

Mais si vous voulez quand même vous débarrasser de cette gêne, il existe des astuces très simples, notamment :

·       Maigrir et perdre du poids par des exercices physiques adéquats ;

·       La gymnastique faciale à faire quelques minutes par jour pour rétendre les muscles du cou afin d’obtenir un meilleur résultat ;

·       Une alimentation équilibrée avec des produits sans calories, plus de fruits et légumes ;

·       Le port d’écran solaire ou de chapeau quand le soleil tape ;

·       Boire beaucoup d’eau pour une réhydratation cutanée ;

·       La prise de suppléments comme le collagène ;

·       L’arrêt du tabac ;

·       Le massage facial, à compléter avec des exercices adaptés ;

·       Les soins anti-âge.

Des astuces de camouflage du double menton

À ces astuces non invasives s’ajoutent des moyens pour cacher ce complexe où l’on va jouer sur la beauté. Vous pouvez détourner les yeux de votre interlocuteur de votre menton notamment par :

·       la coiffure avec les coupes de cheveux adaptées ;

·       le look vestimentaire avec le port de foulard ou de haut en col V ou U ;

·       le maquillage par le contouring ;

·       le port de barbe selon la forme du visage.

Le traitement par la médecine moderne

Outre ces conseils, vous pouvez toujours passer par la chirurgie esthétique. Il s’agit du lifting du visage par la liposuccion sous-mentonnière. En résultat, la graisse sera totalement aspirée grâce à une petite incision et les muscles seront totalement raffermis.

Si vous ne voulez pas passer par la liposuccion, il y a également le traitement par la cryolipolyse. C’est une technique de refroidissement cutané, non agressive, mais avec un résultat qui reste tout autant tangible.

Un autre recours médical est le traitement par injection, une concentration de produits qui provoque un effet tenseur. Dans cette injection, on retrouve de l’acide hyaluronique, des minéraux, des antioxydants ainsi que des vitamines. La médecine ne manque pas de solution.

Nous espérons avoir répondu à quelques-unes de vos interrogations. Il faut retenir qu’outre la graisse, le vieillissement de la peau joue un rôle également dans l’apparition de double menton. Cette dernière peut s’affiner pour finir par se relâcher. Cela peut paraître comme le signe d’un menton en trop. Heureusement, tous ces problèmes peuvent être dénoués facilement et les résultats sont plus que  probants.

Scroll to top