Liposuccion ou cryolipolyse pour enlever le double menton ?

Docteur Tandetnik

CHIRUGIE ESTHETIQUE

Spécialiste du Menton

Liposuccion ou cryolipolyse pour enlever le double menton ?

Le surpoids, la génétique et le vieillissement sont à l’origine de l’accumulation de graisse sur le corps, plus particulièrement le cou où la peau est plus fine. Si ni le sport ni le régime alimentaire ne sont arrivés à supprimer le double menton, d’autres solutions apparaissent efficaces, notamment la liposuccion ainsi que la cryolipolyse. Deux méthodes qui ont toutefois une approche différente. On fait le point.

La liposuccion pour éliminer le double menton

La chirurgie esthétique permet de parvenir à bout de cet amas graisseux qui nuit au physique.

Qu’est-ce que la liposuccion sous-mentonnière ?

La liposuccion, aussi connue sous le nom de lipoaspiration, est une chirurgie esthétique destinée à supprimer le bourrelet. Ceci afin de remodeler la forme de la zone localisée. Dans notre cas, il s’agit d’une lipoaspiration sous mentonnière. Par rapport aux autres zones telles que les cuisses, le ventre ou encore les fesses, celle au niveau du menton est petite. En somme, on parle d’un lifting du visage pour corriger le relâchement cutané et la tonification des muscles. Le résultat est plus que bluffant.

Critères d’éligibilité

Il convient de rappeler que c’est une pratique chirurgicale pour parfaire la silhouette, en enlevant le surplus de graisse dans une zone ciblée. Elle ne vise donc pas à faire perdre du poids et n’est pas un traitement de l’obésité. Les personnes en situation d’obésité doivent maigrir et maintenir un poids idéal selon le métabolisme, avant de recourir à l’opération.

Cette contre-indication est également valable pour les personnes ayant des antécédents de phlébites ou d’embolie pulmonaire. De même pour ceux qui font de l’hypertension ou qui ont la leucémie. Pour les gros fumeurs, ils doivent arrêter le tabac au moins deux mois avant l’intervention, pour favoriser la cicatrisation.

Procédures de la lipoaspiration

Le médecin fait d’abord état de l’importance de l’excès de graisses, il évalue si elle est superficielle, c’est-à-dire sous la peau ou plus profonde, se situant derrière le muscle peaucier du cou. Si la quantité de graisse à enlever se trouve sur une plus petite zone, le chirurgien fera une anesthésie locale. Après avoir délimité la zone par un marqueur, l’expert y injecte une solution fluidifiante pour brûler la graisse. Le chirurgien plastique procède par des petites incisions dans les plis du cou qui serviront à introduire les fines canules à bout mousse. Ces canules sont reliées à un système d’aspiration pour aspirer les cellules graisseuses. La chirurgie esthétique en elle-même ne dépasse pas trois quarts d’heure.

Le suivi après l’opération

Il convient de bien suivre les indications du médecin afin que les soins postopératoires se passent au mieux. Parmi ces derniers, le patient doit porter un bandage compressif pendant une semaine environ afin d’atténuer la douleur. 2 jours de repos peuvent suffire avant de reprendre la routine quotidienne sans pour autant faire trop d’efforts physiques. Il est conseillé également de tenir les zones opérées à l’abri du soleil.

Cryolipolyse pour dire adieu à la graisse du double menton

La cryo vise à éliminer les cellules graisseuses à l’origine de la rondeur du visage par un froid intense.

Qu’est-ce que la cryolipolyse du double menton ?

R. Anderson et D. Manstein découvrent cette méthode non invasive, sans avoir recours au bistouri, qui va détruire les cellules graisseuses par un choc thermique. L’appareil utilisé s’appelle Coolsculpting qui fonctionne comme une ventouse. Cette pratique peut se faire sur tous les bourrelets localisés sur le corps, notamment la culotte de cheval, les fesses, mais également le ventre.

Critères d’éligibilité

Cette technique médicale s’adresse tout autant aux hommes qu’aux femmes, du moment qu’ils ne sont pas en surpoids. Il convient donc de maigrir avant de penser à ce traitement, parce que la masse graisseuse à éliminer ne doit pas dépasser les quatre centimètres.

La séance de cryolipolyse est également contre-indiquée pour :

·       Les personnes souffrant de cryoglobulinémie, d’agglutinine ou d’hémoglobinurie paroxystique froide ;

·       Les mineurs ;

·       Les femmes enceintes ;

·       Les personnes ayant des troubles cutanés ou encore des troubles de la circulation sanguine.

Procédures de la Coolsculpting

Le praticien commence par appliquer un gel qui protège l’épiderme. Ensuite, il place l’applicateur qui emprisonne la graisse cible. La température est abaissée jusqu’à -11 degrés pour détruire les adipocytes. Il faut au moins 30 minutes à une heure pour que le froid agisse. Ce processus délicat s’appelle apoptose ou la mort naturelle des cellules. Ce procédé n’impacte ni les tissus adjacents ni les vaisseaux sanguins. Les lipides restants vont être consumés par le corps pour une totale suppression allant jusqu’à 3 mois. Le dermatologue termine par un massage d’environ 5 minutes, cela consiste à réchauffer la partie gelée.

Après l’intervention de Coolsculpting

L’après-séance de Coolsculpting ne demande pas de repos, la vie peut poursuivre son cours normal, de suite après la sortie du cabinet. Il n’existe pas de traitement spécifique à respecter, mais il est tout de même conseillé de ne pas s’exposer au soleil. Pour éliminer plus rapidement les adipocytes, boire beaucoup d’eau est nécessaire. Des picotements peuvent gêner, mais ne dureront pas.

Le comparatif : liposuccion et cryolipolyse

Pour vous aider à trancher, on a établi un comparatif entre ces deux traitements de suppression du double menton.

La distinction et limite

La cryolipolyse a prouvé son efficacité pour supprimer les amas graisseux sur cette partie. Toutefois, face à un relâchement cutané, la liposuccion est la plus adaptée pour un parfait remodelage de l’ovale du visage. L’épiderme retrouvera ainsi son élasticité.

L’analyse des résultats

Sur les résultats, la lipoaspiration se voit déjà dès la sortie du bloc. Elle est définitive, contrairement à la cryolipolyse où il faut compter 12 semaines, le temps nécessaire à notre corps pour absorber l’entièreté de la cellule graisseuse. De plus, la cryolipolyse peut se faire en une seule fois, mais si la présence de gras est plus importante, le médecin peut demander à renouveler la séance.

La fourchette de prix à préparer

Une opération chirurgicale coûte plus cher. Comptez entre 1 500 € jusqu’à 2 000 €, tandis que le prix d’une Coolsculpting peut aller de 500 € à 1 500 €, deuxième séance comprise. Entretemps, la Sécurité Sociale ne pas prend en charge le remboursement de ces deux traitements. Les patients devront donc tout débourser.

Dorénavant, vous avez toutes les cartes en main pour faire votre choix. Ces deux techniques sont efficaces pour que vous retrouviez une belle forme. Si vous choisissez de passer par l’une d’elles, sachez que ce complexe inesthétique peut revenir tant que vous ne faites pas attention à votre hygiène de vie, en procédant à un bon équilibrage alimentaire. Il en est de même pour la pratique d’activités sportives qui devra être à rythme régulier et quotidien.

Scroll to top